Creil : il veut fermer une salle de prière au nom de la laïcité

Dans la résidence sociale Coallia à Creil, une petite salle de la résidence était utilisée pour la prière. Par manque de place et par souci de laïcité, la nouvelle direction a décidé de changer la fonction de ce lieu pour y organiser des animations.

lieu_de_priere Creil

Si la petite pièce n’était utilisée que par une vingtaine de résidents, ils sont nombreux à ne pas souhaiter voir ce lieu se transformer.

A l’origine de ce bouleversement, le nouveau directeur de la résidence, Eric Nicaise. Il est le premier en France à oser fermer des lieux de prière pour les transformer en salle polyvalente, revendiquant le principe de laïcité.

Source

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : actualité | islamophobie | événements | initiatives | révélations | Multimédia

1 Commentaire sur "Creil : il veut fermer une salle de prière au nom de la laïcité"

  1. Si ce lieu devient d’usage polyvalent, les prières peuvent y être pratiquées, d’après moi, puisque ce peut être considérer comme une activité parmi tant d’autre (voir définition du mot « polyvalent » !)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*