Un attentat contre une mosquée de Montélimar déjoué

Jeudi soir, quatre élèves de l’Ecole des pupilles de l’air de Montbonnot-Saint-Martin, près de Grenoble, ont été mis en examen pour « association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un délit puni de dix années d’emprisonnement ». Les quatre lycéens sans histoires de 16 à 17 ans, en classe de première, avaient été interpellés mercredi matin, dans l’établissement dont ils sont pensionnaires. Ils sont suspectés d’avoir préparé l’attaque à l’explosif d’une mosquée, à Montélimar.

Attentat déjoué contre la mosquée de Montélimar

La mosquée Essalam de Montélimar (Drôme)

Si les suspects étaient visiblement encore loin de pouvoir perpétrer cet acte, ils avaient vraisemblablement déjà commencé à réunir du matériel, s’étaient renseignés sur la préparation d’explosif et auraient effectué des repérages des lieux. Des armes et des munitions auraient également été retrouvées chez l’un d’entre eux.
Tous ont été laissés libres sous contrôle judiciaire. L’enquête, menée par les militaire de la gendarmerie de l’air, se poursuit sur commission rogatoire délivrée par le magistrat instructeur grenoblois en charge du dossier.

Source

Crédit photo

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : actualité | islamophobie | événements | initiatives | révélations | Multimédia

1 Commentaire sur "Un attentat contre une mosquée de Montélimar déjoué"

  1. le climat malsain ,la poussée du fashisme ,la haine des mèdias anti musulmane attire des débiles qui passe parfois du cotè obscur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*