L'expatriation au Royaume-Uni

Lequel des deux livres est « le plus violent » : le Coran ou la Bible ? Réponse à Michel Onfray

Samedi soir dans l’émission « On n’est pas couché », le philosophe libertaire Michel ONFRAY était l’invité de Laurent Ruquier pour débattre des événements dramatiques de ces derniers temps. Connu pour ses attaques virulentes contre l’islam, il n’a pas manqué cette occasion pour s’en prendre au Coran, un « livre plein de versets violents et incitant à la guerre » selon lui (visualisez à partir de la treizième minute).

Pour conforter ses accusations, Onfray a préparé un inventaire de versets, « incitant au terrorisme » selon lui. Certains sont inventés par le sinistre philosophe, d’autres sont coupés de leurs contexte (avec des passage incomplets). L’interprétation des versets coraniques relève en effet de toute une science, appelé dans la théologie musulmane « Tafseer » prenant en compte le contexte et les circonstances de la révélation, ces « versets » les voici :

« Exterminez les incrédules jusqu’au dernier », « Frappez-les sur leurs cous, frappez-les aux jointures » – « Ce n’est pas vous qui les avez tués, mais Dieu les a tués » – « Combattez-les jusqu’à ce qu’il y n’ait plus de sédition » – « Ô prophète, incite les croyants au combat » – « Les juifs s’efforcent à corrompre la terre » – « Tout juif qui vous tombe sous la main, tuez-le ! Que Dieu les anéantisse ! » – « Tuez les polythéistes partout où vous les trouverez », « tranchez l’aorte » … Ensuite, Cheikh Onfray prétend que le Coran fait l’éloge du carcan, de la noyade, de l’égorgement, de la crucifixion …

A titre de comparaison, nous mettons à disposition de nos lecteurs et lectrices quelques passages de la Bible (Ancien et Nouveau Testament). Contrairement à Michel Onfray, nous n’avons pas détaché ces passages de leur contexte.

Ezéchiel 9:5-7 : « Passez après lui dans la ville, et frappez; que votre œil soit sans pitié, et n’ayez point de miséricorde! Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes; mais n’approchez pas de quiconque aura sur lui la marque; et commencez par mon sanctuaire! Ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison. Il leur dit: Souillez la maison, et remplissez de morts les parvis!… Sortez!… Ils sortirent, et ils frappèrent dans la ville ».

Nombres 31:1-18 : « L’Éternel parla à Moïse, et dit : Venge les enfants d’Israël sur les Madianites; tu seras ensuite recueilli auprès de ton peuple. Moïse parla au peuple, et dit: Équipez d’entre vous des hommes pour l’armée, et qu’ils marchent contre Madian, afin d’exécuter la vengeance de l’Éternel sur Madian. Vous enverrez à l’armée mille hommes par tribu, de toutes les tribus d’Israël. On leva d’entre les milliers d’Israël mille hommes par tribu, soit douze mille hommes équipés pour l’armée. Moïse envoya à l’armée ces mille hommes par tribu, et avec eux le fils du sacrificateur Éléazar, Phinées, qui portait les instruments sacrés et les trompettes retentissantes. Ils s’avancèrent contre Madian, selon l’ordre que l’Éternel avait donné à Moïse; et ils tuèrent tous les mâles. Ils tuèrent les rois de Madian avec tous les autres, Évi, Rékem, Tsur, Hur et Réba, cinq rois de Madian; ils tuèrent aussi par l’épée Balaam, fils de Beor. Les enfants d’Israël firent prisonnières les femmes des Madianites avec leurs petits enfants, et ils pillèrent tout leur bétail, tous leurs troupeaux et toutes leurs richesses. Ils incendièrent toutes les villes qu’ils habitaient et tous leurs enclos. Ils prirent toutes les dépouilles et tout le butin, personnes et bestiaux; et ils amenèrent les captifs, le butin et les dépouilles, à Moïse, au sacrificateur Éléazar, et à l’assemblée des enfants d’Israël, campés dans les plaines de Moab, près du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho. Moïse, le sacrificateur Éléazar, et tous les princes de l’assemblée, sortirent au-devant d’eux, hors du camp. Et Moïse s’irrita contre les commandants de l’armée, les chefs de milliers et les chefs de centaines, qui revenaient de l’expédition. Il leur dit: Avez-vous laissé la vie à toutes les femmes? Voici, ce sont elles qui, sur la parole de Balaam, ont entraîné les enfants d’Israël à l’infidélité envers l’Éternel, dans l’affaire de Peor; et alors éclata la plaie dans l’assemblée de l’Éternel. Maintenant, tuez tout mâle parmi les petits enfants, et tuez toute femme qui a connu un homme en couchant avec lui; mais laissez en vie pour vous toutes les filles qui n’ont point connu la couche d’un homme« .

Josue 6:16-21 : « Josué dit au peuple: Poussez des cris, car l’Éternel vous a livré la ville ! La ville sera dévouée à l’Éternel par interdit, elle et tout ce qui s’y trouve; mais on laissera la vie à Rahab la prostituée et à tous ceux qui seront avec elle dans la maison, parce qu’elle a caché les messagers que nous avions envoyés. Gardez-vous seulement de ce qui sera dévoué par interdit; car si vous preniez de ce que vous aurez dévoué par interdit, vous mettriez le camp d’Israël en interdit et vous y jetteriez le trouble. Tout l’argent et tout l’or, tous les objets d’airain et de fer, seront consacrés à l’Éternel, et entreront dans le trésor de l’Éternel. Le peuple poussa des cris, et les sacrificateurs sonnèrent des trompettes. Lorsque le peuple entendit le son de la trompette, il poussa de grands cris, et la muraille s’écroula; le peuple monta dans la ville, chacun devant soi. Ils s’emparèrent de la ville, et ils dévouèrent par interdit, au fil de l’épée, tout ce qui était dans la ville, hommes et femmes, enfants et vieillards, jusqu’aux bœufs, aux brebis et aux ânes« .

Osée 13:16 : « Samarie sera punie, parce qu’elle s’est révoltée contre son Dieu. Ils tomberont par l’épée; Leurs petits enfants seront écrasés, Et l’on fendra le ventre de leurs femmes enceintes« 

Esaie 13:16 : « Leurs enfants seront écrasés sous leurs yeux, Leurs maisons seront pillées, et leurs femmes violées ».

Deutéronome 20:10-15 : « Quand tu t’approcheras d’une ville pour l’attaquer, tu lui offriras la paix. Si elle accepte la paix et t’ouvre ses portes, tout le peuple qui s’y trouvera te sera tributaire et asservi. Si elle n’accepte pas la paix avec toi et qu’elle veuille te faire la guerre, alors tu l’assiégeras. Et après que l’Éternel, ton Dieu, l’aura livrée entre tes mains, tu en feras passer tous les mâles au fil de l’épée. Mais tu prendras pour toi les femmes, les enfants, le bétail, tout ce qui sera dans la ville, tout son butin, et tu mangeras les dépouilles de tes ennemis que l’Éternel, ton Dieu, t’aura livrés. C’est ainsi que tu agiras à l’égard de toutes les villes qui sont très éloignées de toi, et qui ne font point partie des villes de ces nations-ci ».

Deutéronome 20:16-17 : « Mais dans les villes de ces peuples dont l’Éternel, ton Dieu, te donne le pays pour héritage, tu ne laisseras la vie à rien de ce qui respire. Car tu dévoueras ces peuples par interdit, les Héthiens, les Amoréens, les Cananéens, les Phéréziens, les Héviens, et les Jébusiens, comme l’Éternel, ton Dieu, te l’a ordonné« .

Samuel1 15:1-3 : « C’est moi que l’Éternel a envoyé pour t’oindre roi sur son peuple, sur Israël: écoute donc ce que dit l’Éternel. Ainsi parle l’Éternel des armées: Je me souviens de ce qu’Amalek fit à Israël, lorsqu’il lui ferma le chemin à sa sortie d’Égypte. Va maintenant, frappe Amalek, et dévouez par interdit tout ce qui lui appartient; tu ne l’épargneras point, et tu feras mourir hommes et femmes, enfants et nourrissons, bœufs et brebis, chameaux et ânes« .

Matthieu 10:34-35 : « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère ».

Michel Onfray a également accusé le Coran d’incitation à l’antisémitisme en citant quelques versets parlant des juifs. Dans un prochain article, nous prouverons avec des passages bibliques à l’appui, que la Bible serait le premier livre antisémite si l’on se base sur le même raisonnement simpliste que celui de Cheikh Onfray.

Nous encourageons vivement le dialogue inter-religieux. C’est pourquoi cet article et les prochains n’ont pas vocation à s’attaquer à la religion chrétienne, mais visent juste à démonter les thèses des islamophobes et des fachos Ô combien sont répandues ces derniers jours.

La Rédaction D&M

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

2 Commentaires sur "Lequel des deux livres est « le plus violent » : le Coran ou la Bible ? Réponse à Michel Onfray"

  1. Mais il n’y a même pas besoin d’aller chercher dans la Bible, ce qu’il dit n’est pas dans le Coran.
    Il n’y a pas écrit tuez les juifs etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*