L'expatriation au Royaume-Uni

Morlaix : en attendant la future mosquée

Ti Salam Montroulez ont une salle de prière et des locaux provisoires dans l’ancien local des Chiffonniers de la Joie, allée Saint-François, à Saint-Martin-des-Champs. Après l’achat des 4.000 m² de hangars, route de Carhaix, au printemps 2014, les quelque 150 fidèles et usagers du pays de Morlaix espéraient pouvoir investir les locaux, rénovés en partie par leurs soins, dès la fin de l’année.

Mosquée de Morlaix

« On a finalement obtenu de la mairie de Saint-Martin-des-Champs, en novembre dernier, une prolongation de notre bail de neuf mois. Ce qui nous permet de poursuivre les travaux jusqu’à l’été », note le président, Saïd Karossi.

Tout le monde sur le pont

Les travaux de la route de Carhaix (dans les anciens locaux des Chiffonniers de la joie) ont commencé en août. « Il y a surtout eu de la démolition de cloisons et d’anciens plafonds. On n’a pas encore eu de grosses dépenses, car les bénévoles se relaient, chaque week-end, pour prêter main-forte », expose le président. La deuxième phase des travaux devrait commencer en ce début d’année. « C’est la plus coûteuse. Elle concerne l’électricité, la plomberie, l’isolation, les menuiseries, et va sans doute nécessiter l’intervention d’entreprises extérieures », poursuit le trésorier de Ti Salam, Peter Barrett, un Britannique installé à Huelgoat depuis vingt ans.

300.000 € à trouver

Si la salle de prière et la salle de vie seront sans doute prêtes pour l’été, les travaux d’aménagement (et notamment les 42 places de parking extérieur) prendront encore, estime Ti Salam, « deux à trois ans ». Et, pour ce faire, la communauté musulmane du pays de Morlaix (qui comprend aussi bien des personnes d’origine comorienne que nord-africaine, sénégalaise ou même encore anglaise ou américaine) doit compter sur ses propres deniers.

Vide-greniers en octobre, soirée-conférence à Plourin-lès-Morlaix (lundi dernier), portes ouvertes… L’association multiplie les rendez-vous. « Nous comptons sur les dons pour avancer. Nous sommes pour l’instant loin d’avoir toute la somme nécessaire à disposition », renseigne le bureau.

Un nouveau bureau depuis une semaine

L’assemblée générale de Ti Salam Montroulez s’est tenue le dimanche 28 décembre. Saïd Karossi, président depuis la création de l’association en 2003, reste en poste. La secrétaire depuis l’origine, Méryème Postic, laisse sa place à Omar Safouane, un Morlaisien âgé de 35 ans. Peter Barrett, 44 ans, est, quant à lui, élu trésorier.

Une association pour les femmes

L’association des femmes musulmanes du pays de Morlaix s’est, quant à elle, montée en septembre. Elle compte une quinzaine d’adhérentes, qui prennent en charge les animations (vide-greniers, conférences) et l’organisation des cours pour enfants (arabe et religion) du dimanche matin. La présidente est Mélanie Safouane. Renseignements : tél. 06.28.03.40.84

Site internet de la mosquée de Morlaix

Source

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M

Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Morlaix : en attendant la future mosquée"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*