L'expatriation au Royaume-Uni

Le projet de mosquée à Lorris relancé

L’ACML vient de déposer un permis de construire pour une salle polyvalente. La demande, validée par le conseil municipal, fait bondir un élu d’opposition.

Le projet de mosquée à Lorris relancé

La scène se joue lors du dernier conseil municipal de Lorris. Le dépôt d’un permis de construire, étudié auparavant durant une réunion de la commission urbanisme, est l’objet d’un débat entre les élus locaux. Sujet a priori anodin. Sauf que le permis en question émane de l’Association culturelle musulmane de Lorris (ACML) Le projet concerne la création d’une salle polyvalente.

Une opposition qui se radicalise

La demande de permis a reçu un avis favorable du conseil. Une seule voix s’élève contre, celle de Didier Bezard, élu d’opposition, tendance Droite forte, qui s’est toujours élevé contre l’implantation d’une mosquée à Lorris. Lui voit dans cette annonce la confirmation que le lieu de culte va finalement voir le jour. « On dit « salle polyvalente », mais on sait que ça aboutira sur une mosquée », réagit, dépité, l’ancien candidat UMP aux municipales.

Pour le maire Valérie Martin, le conseil n’a pas à interférer. « On est simplement là pour vérifier la légalité. En l’occurrence, le permis de construire est parfaitement légal. Ce n’est pas mon rôle de m’opposer à ce projet », tranche celle qui a toujours refusé de prendre position dans ce dossier. Didier Bezard, lui, ne veut pas en rester là. Il vient de lancer le mouvement Les fils de Lorris. La position de l’élu municipal est manifestement en train de se radicaliser. « J’assume », assure-t-il, en avançant « l’héritage judéo-chrétien de Lorris. »

« Je vais faire ce que Valérie Martin n’a pas fait, à savoir consulter les habitants. Je suis persuadé que la majorité d’entre eux ne veut pas de la mosquée. J’enclenche cette démarche pour informer les Lorriçois sur ce dossier. Je veux tout faire pour que ce projet n’aboutisse pas, même s’il est évident que la partie semble mal engagée. Le projet est plus avancé que la dernière fois ». L’association ACML, qui n’a pour l’heure pas donné suite à nos appels, serait déjà propriétaire de ce terrain situé près de la grande surface Intermarché.

L’emplacement, justement, pourrait fournir un argument aux opposants à la mosquée. Selon Didier Bezard, les places de parking trop peu nombreuses et la proximité d’un lotissement pourrait perturber la vie du quartier.

Source : larep.fr

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Le projet de mosquée à Lorris relancé"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*