L'expatriation au Royaume-Uni

Découvrez comment le maire d’Hayange applique le programme éradicateur de « Riposte Laïque » aux musulmans de sa ville ?

Les musulmans d’Hayange sont-ils devenus les juifs des années 30 ? Depuis que la ville est aux mains du jeune frontiste Fabien Engelmann, les mesures visant particulièrement la communauté musulmane de cette ville mosellane se multiplient allant jusqu’à faire pression sur les commerçants musulmans. Selon francetvinfo.fr qui cite les propos d’un boucher musulman, la ville lui a demandé de fermer le dimanche. Un autre boucher hayangeois, situé place du marché, aurait été prié de proposer « de la viande traditionnelle », en plus de la viande halal.

Fabien-marine

Ce que le maire islamophobe entend par « viande traditionnelle » est sans doute la viande porcine. Il faut dire que Fabien Engelmann est particulièrement allergique au halal. D’ailleurs, il est tellement proche de Brigitte Bardot l’autre ennemie du halal qu’une rue au nom de l’ancien mannequin est au programme du maire FN. Brigitte Bardot s’en prend régulièrement à la communauté musulmane. Elle qui avait déclaré, il y a quatre ans : « Le Ramadan, je m’assieds dessus ! » aura donc, une rue à Hayange.

Selon francetvinfo.fr, Fabien Engelmann aurait également demandé à son adjointe au commerce et à l’artisanat, Emmanuelle Springmann, de « déplacer les marchands maghrébins de la zone principale du marché bi-hebdomadaire, pour les installer plus loin ». Ce que l’adjointe assure avoir refusé de faire. « Quand les responsables du Front national disent qu’ils ne sont pas racistes, je ne sais pas comment ils appellent ça ! », peste-t-elle.

Fête du cochon à Hayange

Et le maire ne s’arrête pas là. La ville organise sa « première fête du cochon » ce 14 septembre en plein centre ville. Une fête à laquelle ne seront naturellement pas présents ses administrés musulmans. Comble de la provocation, la fête aura lieu place de la Résistance, comme si « manger du cochon, c’est résister à l’islamisation ». Un peu comme l’apéro saucisson pinard organisé en 2010 par « Riposte Laïque » et « Résistance Républicaine ».

Deux organisations extrémistes qui tiennent à cœur au maire d’Hayange. D’ailleurs, il est l’un des rédacteurs du site « Riposte Laïque ». Christine Tasin et Pierre Cassen, les deux animateurs des ces sites s’étaient récemment déplacés à Hayange pour apporter leur soutien au maire. Autre information à mettre en lien avec l’idéologie xénophobe de l’édile, l’interdiction d’un atelier de danse orientale, qui selon lui est « incompatible avec le Front National ».

Cassen et Engelmann

Les fidèles de l’unique mosquée de la ville subissent également des pressions de la mairie. Selon les propos de son ex-première adjointe Marie Da Sylva cités sur le site loractu.fr « Le maire fait en sorte que les places de stationnement près de la salle de prière ne soient pas disponible pour tous les fidèles. Ceux qui viennent en voiture sont systématiquement verbalisés par la police municipale envoyée par le maire ».

Dédiabolisation du FN ? Voici quelques tweets d’un élu payé avec les impôts des contribuables de ce pays. Hallucinant !

Twitter de Fabien Engelmann

La Rédaction

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Découvrez comment le maire d’Hayange applique le programme éradicateur de « Riposte Laïque » aux musulmans de sa ville ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*