L'expatriation au Royaume-Uni

Pas de terrain pour la mosquée de Genlis : les arguments islamophobes du maire Vincent Dancourt

En avril dernier, nous vous annoncions le projet de construction d’une mosquée à Genlis (Côte d’Or). Ce projet, soutenu par la communauté musulmane de cette commune et les villes voisines, est porté par l’ASCMG (Association Socioculturelle et Cultuelle des Musulmans de Genlis). Un appel aux dons avait été lancé début juillet sur une plateforme de financement participatif. Il prévoit dans un premier temps la collecte de 60.000 euros destinés à l’achat d’un terrain de 3.000 m². Jusqu’ici, tout allait bien … sauf que.

Yassine Boudebza président de l'ASCMG

LES ACTIVITÉS « SOCIALES ET CULTURELLES » DE L’ASCMG DÉRANGENT LE MAIRE VINCENT DANCOURT

Vincent Dancourt, maire DVD de Genlis s’est exprimé sur le sujet dans les colonnes du Bien Public. « Ce projet me chagrine » affirme-t-il. Et lorsqu’on lui demande les raisons, il répond : « L’association souhaite allier lieu de culte et activités sociales et culturelles. Intellectuellement, l’intrication des deux me pose problème. J’estime qu’il y a un risque de repli sur soi et je trouve cela dommage ».

Les activités culturelles, sociales et éducatives d’une mosquée sont pourtant un signe d’ouverture !

Dans l’objet de l’ASCMG, on peut y lire : « Encourager la participation citoyenne ; veiller à la qualité du dialogue inter religieux ; appuyer toute initiative d’ordre sociale, sportive, cultuelle ou culturelle ; édifier et gérer des lieux de culte et organiser toute manifestation cultuelle ». Rien d’étonnant puisqu’en France, la majorité des associations musulmanes qui gèrent les lieux de culte organisent d’autres manifestations culturelle, éducative, sociale et sportive (journées du patrimoine, portes ouvertes, don du sang, dialogue inter religieux, cours de soutien scolaire, tournois de foot …).

L’ASCMG n’est donc pas l’unique structure associative en France à allier culte et culture. Voici quelques unes : Association Socioculturelle des Musulmans de Saint-Cyr l’Ecole/Fontenay-le-Fleury, Association Socioculturelle des Musulmans Cellois, Association Socioculturelle des Musulmans d’Issy-les-Moulineaux, Association Socioculturelle Musulmane d’Ensisheim, Association Socioculturelle et Cultuelle des Musulmans d’Orly, Association Musulmane Cultuelle et Socioculturelle de Dieppe, Association Socioculturelle des Musulmans de Vitry … etc. Toutes ces associations qui font partie intégrante du tissu associatif français sont parfaitement respectables. Elle gèrent d’ailleurs depuis des années des mosquées !

En revanche, le maire ne semble pas du tout dérangé par les activités culturelles et sociales de la paroisse de sa propre ville, qui organise en plus du culte, des kermesses, des séances de loto, des voyages, des soirées repas, … etc

LA SUPERFICIE DU TERRAIN DE LA FUTURE MOSQUÉE SUPÉRIEURE A CELLE DE L’EGLISE DE GENLIS

Deuxième argument agité par le maire ; Le terrain communal visé par l’ASCMG se situe dans « une zone artisanale … où seules les activités à but commercial y sont autorisées ». Motif qui aurait pu convaincre sans ce troisième argument qui ne laisse aucun doute sur les intentions islamophobes du maire. La superficie du terrain serait supérieure à celle sur lequel est construite l’église de la commune. Sauf que l’église en question fut bâtie entre 1847 et 1849. Les voitures n’existaient pas encore et les églises étaient dépourvues de parkings. Or ces derniers, occupent la majeure partie de la superficie des terrains sur lesquels sont édifiés actuellement des bâtiments recevant du public, dont les mosquées. Mauvaise comparaison !

Pour finir, il évoque le principe de laïcité. « L’association peut toujours acquérir un terrain privé. Mais la municipalité n’a pas à s’impliquer ». Sauf qu’un terrain privé à Genlis est de plus en plus une denrée rare. Le maire le sait très bien.

La Rédaction

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Pas de terrain pour la mosquée de Genlis : les arguments islamophobes du maire Vincent Dancourt"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*