L'expatriation au Royaume-Uni

Anas Qandeel, 17 ans … assassiné par « Israël »

Il avait toute la vie devant lui. Lui, c’est Anas Qandeel, jeune gazaoui de 17 ans qui comme tous les jeunes de son âge aspire à un avenir meilleur. Mais la machine de guerre sioniste lui a arraché la vie. Samedi 12 juillet, Anas avait rendez-vous avec le martyre, lui, son papa et quatre de ses voisins. Ses photos publiées sur son compte Facebook personnel et reprises par les internautes ont largement circulé sur les réseaux sociaux, provoquant une grande émotion. « Israël » n’écarte personne et plus rien dans sa folie meurtrière, une politique qu’elle mène depuis plus de 60 ans.

Anas Qandeel 17 ans assassiné par Israël

Facebook Anas Qandeel

Anas semblait très inquiet des menaces de bombardements qui pesaient sur la maison des voisins. « Depuis hier, je n’ai pas dormi, accorde moi Ta miséricorde Ô mon seigneur ! Finissons-en ! bombardez chez moi ! », écrit-il dans un dernier post, publié quelques heures avant sa mort. La maison des voisins elle n’a pas été bombardée. Mais les missiles de Sion avaient une autre cible. Voulant échapper à la chaleur suffocante du camps de réfugiés dans lequel il vit avec sa famille, il se rend avec son père et quatre de ses voisins aux abords de la mosquée principale du camps pour prendre l’air. Aussitôt, ils sont anéantis par un missile de l’aviation israélienne. Ils meurent tous dans le bombardement.

Anas Qandeel et son papa

Anas et son père

Le visage du martyr Anas Qandeel

Qu’Allah accorde Sa miséricorde à Anas ainsi qu’à tous les martyrs de Gaza et d’ailleurs. « Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus » (Sourate La Famille d’Imrâne).

La Rédaction

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Anas Qandeel, 17 ans … assassiné par « Israël »"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*