L'expatriation au Royaume-Uni

La mosquée de Bischwiller (67) visée par des tags extrémistes et islamophobes

La mosquée de Bischwiller (Bas-Rhin) a été taguée dans la nuit de jeudi à vendredi. Les tags ont été découverts vendredi matin par des ouvriers qui travaillent sur le chantier de cette mosquée qui doit être inaugurée au mois d’octobre. « Islam hors de France » et des croix celtiques (symboles nationalistes) ont été tracées à la bombe aérosol sur la façade principale et sur les fenêtres du lieu de culte musulman. A-t-on appris aujourd’hui auprès du quotidien Dernières Nouvelles d’Alsace.

Une plainte a été déposée par l’Association Franco-Turque de Bischwiller gestionnaire des lieux.

Profanation de la mosquée de Bischwiller

Le chantier de la future mosquée, mai 2014

Les actes islamophobes visant les mosquées ont repris après une relative accalmie. Le weekend dernier, la grande mosquée de Carpentras a été taguée. Deux jours auparavant, c’était au tour de la salle de prière de Papeete (Polynésie Française) à 16.000 km de Paris d’être souillée avec une tête et du sang porcin.

La Rédaction

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "La mosquée de Bischwiller (67) visée par des tags extrémistes et islamophobes"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*