L'expatriation au Royaume-Uni

Ramadan 2014 : à peine ouverte, la mosquée de Nice Roquebillière déjà saturée

Après de longs moins travaux réalisés par l’Alliance des musulmans de l’Est Niçois, le nouveau lieu de culte du quartier Bon Voyage a ouvert il y a trois semaines.

La mosquée de la Rocquebillière déjà saturé

« Le premier jour d’ouverture, nous avons été envahis ! » C’était il y a trois semaines, dans le quartier Bon Voyage de Nice. Abdelsattah Chatti, le président de l’Alliance des musulmans de l’Est Niçois (Amen), qui gère la nouvelle mosquée, s’attendait pourtant à une telle affluence.

« Il y a deux ans, Benoit Kandel (l’ex-premier adjoint de Christian Estrosi, ndlr) avait annoncé que nous aurions 800 m² et cela avait fait un scandale ». Le maire de Nice avait finalement donné son feu vert au projet quelques mois plus tard. « Finalement nous n’avons que 320 m² » affirme Abdelsattah Chatti.

« Il ne faut pas hésiter à aller de l’avant »

Un espace déjà conséquent si on le compare aux 65 m² dont disposait l’association auparavant. « C’est mieux, mais à l’avenir ce ne sera pas suffisant. Deux salles ont fermé dans le quartier : celle de la rue de la Gendarmerie qui pouvait accueillir 250 fidèles, et celle de Pasteur, dans l’immeuble démoli il y a sept ans, qui en accueillait 150… Tous viennent chez nous maintenant. Il faut trouver une solution ».

Pour Boubekeur Bekri, le vice-président du Conseil régional du culte musulman en charge des Alpes-Maritimes, « quand tout est transparent il ne faut pas hésiter à aller de l’avant. Le projet de Roquebillière était cohérent et réaliste, comme le sont l’extension de la mosquée de l’Ariane – qui est bloquée à cause du règlement de copropriété – ou le projet de créer un nouveau lieu de culte dans la Plaine du Var ». Un projet auquel s’oppose fermement le maire de Nice.

A Gambetta, le poste de police n’a pas ouvert

Il y a deux ans, le maire de Nice annonçait qu’il comptait ouvrir un poste de police municipale avant la fin de l’année 2012 à la place de la petite salle de prière de l’avenue Saint-Joseph. En août dernier, le lieu de culte de 140 m² a finalement baissé le rideau… et depuis, sur place, plus rien n’a bougé. Contacté par metronews, la ville de Nice précise que « le projet de création d’un poste de Police municipale est toujours d’actualité. La procédure d’acquisition, traditionnellement assez longue, est actuellement en cours ».

Source : metronews.fr

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Ramadan 2014 : à peine ouverte, la mosquée de Nice Roquebillière déjà saturée"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*