L'expatriation au Royaume-Uni

Amiens : la première pierre de la grande mosquée

Le bâtiment de 5.500 m² sera construit à Amiens Nord. La première pierre de cette nouvelle mosquée, qui sera aussi un centre culturel ouvert sur la ville, a été posée officiellement samedi 31 mai en présence de la communauté musulmane.

Première pierre pour la grande mosquée d'Amiens

Quelques youyous spontanés de femmes ont salué la pose de la première pierre de la grande mosquée d’Amiens. Un lieu enfin « digne d’une capitale régionale », insiste Ali Sakri, le secrétaire de l’Association culturelle et cultuelle des musulmans de Picardie (ACCM), présent hier samedi 31 mai pour accueillir les 400 invités sur le terrain situé à l’angle du boulevard de Roubaix et de la rue du Cambrésis (quartier Nord). La journée est « historique » et marque l’aboutissement de « trente ans de travail », note Mohamed Assal, le président de l’association.

Le bâtiment de 5.500 m², imaginé par l’architecte roubaisien Oussama Bezzazi, « s’inscrit dans l’histoire de la ville et va dialoguer avec la cathédrale ». Il a joué sur la transparence, l’ouverture sur la ville, mais aussi sur la verticalité « avec des arcades très étirées ». L’originalité du projet porté par l’association des musulmans de Picardie est d’être à la fois un lieu de culte mais aussi un centre culturel sur la civilisation arabo-musulmane, ouvert à tous, musulmans ou non, croyants ou pas, équipé d’une bibliothèque et médiathèque, une salle de conférences et d’une cafétéria. Cette mosquée se veut une réponse aux discours « des politiques qui font de l’islamophobie leur fonds de commerce », a expliqué Mohamed Assal, le président de l’association au moment des discours.

Une construction en réponse à l’exiguïté des locaux de la mosquée du boulevard de Beauvillé, qui ne peut accueillir que 600 personnes. Inaugurée en 1991, la mosquée vit aujourd’hui à l’étroit. L’ACCM a donc acheté ce terrain à l’angle du boulevard de Roubaix pour y construire un bâtiment plus fonctionnel. La première pierre posée, les travaux de terrassement de la nouvelle mosquée pourraient démarrer d’ici à la fin de l’année. La communauté musulmane d’Amiens a lancé un appel aux dons aux fidèles pour financer ce projet chiffré entre 6 et 7M €.

Source : courrier-picard.fr

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Amiens : la première pierre de la grande mosquée"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*