L'expatriation au Royaume-Uni

Angleterre – 10 ans de prison pour des projets d’attentats contre des mosquées

Un néonazi britannique qui projetait d’attaquer plusieurs mosquées de sa ville a été condamné à 10 ans de prison ferme. Ian Forman, 42 ans a été reconnu coupable d’avoir planifié des attaques à la bombe contre des mosquées de Birkenhead (Nord-Ouest de l’Angleterre) où vit le militant extrémiste. Une liste de cibles avait été retrouvée à son domicile comprenant plusieurs mosquées. Il faisait régulièrement des recherches sur la toile sur la façon dont on peut fabriquer des bombes.

Ian Forman court case

Le tribunal a estimé que l’homme véhiculait ses idées d’extrême droite via les réseaux sociaux. Un uniforme SS a par ailleurs été retrouvé à son domicile. D’ailleurs, les enquêteurs ont pu remonter à cette vidéo dans laquelle, il apparaît en uniforme nazi pendant qu’il jouait aux jeux vidéo. Le « caractère raciste, violent et extrêmement offensant » de ses plans diaboliques a été reconnu par le juge Paul Dodgson qui l’a renvoyé en prison pour 10 ans.

Ce sont ses collègues de travail qui avaient donné l’alerte lorsque Ian Forman cherchait à se procurer des produits chimiques dangereux sur internet sur son lieu de travail.

Les islamophobes adeptes d’Hitler sévissent partout sur le Vieux Continent. Ils sont plus ou moins combattus suivant les Etats. Contrairement à la Grande-Bretagne qui lutte sans merci contre les porteurs de haine anti-musulmane, la France reste très laxiste. Un exemple qui fait froid dans le dos. Récemment, un militaire sympathisant d’extrême droite a été libéré. Son arrestation était survenu l’été dernier quelques jours avant son passage à l’acte. Christophe Lavigne projetait de commettre un carnage à la mosquée des Minguettes (Vénissieux) le jour de l’Aïd El Fitr. Le même qui avait également provoqué un début d’incendie à la mosquée de Libourne en 2012.

Une libération scandaleuse passée sous silence par les médias et le CFCM (Conseil Français du Couscous-Merguez). A noter que la Grande Mosquée de Paris avait émis un communiqué pour condamner la « quenelle » d’Anelka mais a préféré garder le silence sur cette libération. Elle aurait sans doute réagi si le militant libéré était un « méchant islamiste » et la cible une synagogue.

La Rédaction

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

1 Commentaire sur "Angleterre – 10 ans de prison pour des projets d’attentats contre des mosquées"

  1. Les islamophobes adeptes d’Hitler sévissent partout sur le Vieux Continent. Ils sont plus ou moins combattus suivant les Etats. Contrairement à la Grande-Bretagne qui lutte sans merci contre les porteurs de haine anti-musulmane, la France reste très laxiste.

    Il faut impérativement que la FRANCE combat fermement les néonazis
    islamophobes avant qu’un grand malheur ne s’abbatte dans ce beau pays.

    La haine anti- musulmane n’est pas une opinion mais un grave délit.
    Il faut que ce gouvernement fasse un geste inoubliable pour constitutionnaliser l’islamophobie au mème titre que l’antisémitisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*