Un militaire soupçonné de jet de cocktail Molotov sur une mosquée remis en liberté

Le tribunal a estimé qu’il n’y avait pas de risque de réitération de l’infraction…

L'incendiaire de la mosquée de Libourne remis en liberté

Un militaire de 23 ans, qui doit être jugé prochainement à Paris pour avoir jeté en août 2012 un cocktail Molotov sur la mosquée de Libourne (Gironde), a obtenu jeudi sa remise en liberté, annonce son avocat, Me Xavier Nogueras. L’avocat, qui assure la défense du militaire avec son confrère Florian Lastelle, s’est dit « extrêmement satisfait » de la décision du tribunal correctionnel de Paris. Selon Me Noguera, le tribunal a estimé qu’il n’y avait pas de risque de réitération de l’infraction et que son client présentait des garanties de représentation suffisantes.

Christophe Lavigne, sergent de l’armée de l’air, doit comparaître le 20 juin devant le tribunal correctionnel pour « dégradation d’un lieu de culte en relation avec une entreprise terroriste ». Selon une source judiciaire, il avait reconnu devant les enquêteurs avoir jeté le cocktail Molotov sur la porte de la mosquée de Libourne mais aussi avoir projeté de tirer sur la mosquée des Minguettes à Vénissieux, dans la banlieue de Lyon. Mais il a bénéficié d’un non-lieu dans cette deuxième affaire.

AFP

La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1626 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*