L'expatriation au Royaume-Uni

Mosquée de Bellefontaine : accord pour un déménagement provisoire

Le maire de Toulouse devrait prochainement se rendre à la mosquée de Bellefontaine pour signer une convention sur le déménagement provisoire de ce lieu de culte. En 2005, dans le cadre des travaux du Grand projet de ville (GPV), la mosquée, logée sous la dalle Maurois, avait été déplacée sur le parking de la place Edouard-Bouillière, à Basso Cambo. La mairie avait alors fourni les préfabriqués qui abritent aujourd’hui encore les fidèles. Des conditions pour le moins précaires.

Préfabriqué mosquée de Bellefontaine

Depuis, l’Association cultuelle et culturelle islamique en France (ACCIF) a élaboré un projet de construction d’un édifice de 2 500 m2 sur deux niveaux qui pourrait accueillir 4 000 fidèles à Basso Cambo. Pour construire, il faut donc déménager. Un accord a été trouvé dernièrement entre la préfecture, la mairie et l’association pour une installation provisoire route de Seysses, dans la zone Thibaud. C’est ce qu’entérine la convention. La mairie va louer quatorze préfabriqués pour 1 200 € par an. Une aide liée l’éviction de 2005, rappelle Jean-Paul Makengo, car une collectivité ne participe pas au financement des cultes. Pour l’adjoint au maire, il s’agit de «faciliter» la création de lieux dignes de ce nom. «Le maire s’était engagé sur trois permis de construire durant le mandat», souligne-t-il.

Pour La Faourette, un permis de construire a été déposé en septembre. Les fidèles prient pour l’heure dans des caves. Un projet existe également autour de l’actuelle mosquée de Tabar mais il n’est pas encore au stade du dépôt de permis.

Chaque projet fait face aux aléas du financement. En juillet 2013, l’imam de Bellefontaine, Mamadou Daffé, annonçait la collecte de 2 des 4 M€ nécessaires. Contacté, celui-ci n’a pas souhaité s’exprimer tant que la convention n’est pas signée.

Enfin, à Empalot, le projet le plus avancé, Mohamed Tataï, l’imam, tablait sur une ouverture en «février-mars 2014» (la Dépêche du 11 juillet 2013). «Nous avons des difficultés à trouver une société spécialisée dans le marbre», indique-t-il. Mais pour lui, 2014 sera l’année de l’ouverture de la Grande mosquée.

Source : ladepeche.fr

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M

Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Mosquée de Bellefontaine : accord pour un déménagement provisoire"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*