L'expatriation au Royaume-Uni

Un sympathisant UMP souhaite la destruction de toutes les mosquées

« La République ne doit rien laisser passer. Ni les petites phrases, ni les mauvais gestes », « La République ne tolérera jamais les discours de haine, et notamment sur internet, d’appels à la haine des Juifs », « un nouvel antisémitisme, né dans un certain nombre de nos quartiers, né de la haine du juif, d’Israël, de la France et de nos valeurs ». Vous devinez peut-être l’auteur de ces propos. C’était le 19 mars 2013 à l’Espace du judaïsme de Toulouse, le ministre de l’intérieur lançait un avertissement contre ceux qui s’en prennent aux juifs sur la toile. Vous avez entendu ? « antisémitisme », « quartiers », « haine du juif » sont les mots d’un ministre qui prône la tolérance zéro en matière de lutte contre la « judéophobie ». A ce propos, il y a la Ligue de Défense Juive pour l’épauler sur le terrain avec ses actions violentes et illégales. Mais le ministre fait semblant d’ignorer l’existence de ces organisations terroristes, car juives. Pire, des bâtiment officiels seraient réquisitionnés par la LDJ pour ses entraînements para-militaires, si ce n’est pas en « Israël » bien sûr.

La toile est devenue le nid de l’islamophobie en France. Une autre parole s’y libère. Celle de l’islamophobie et la haine du musulman notamment sur les réseaux sociaux. Les islamophobes s’y expriment en toute liberté dans l’impunité la plus totale. Les services du « premier flic de France » sont plutôt occupés à traquer les commentaires et les tweets « antisémites ». Facebook et Twitter, les deux réseaux les plus utilisés par les internautes regorgent d’appels à « l’extermination des 6 millions de musulmans de France », à la « destruction de toutes les mosquées », à « rouvrir les chambres à gaz », à « pendre les femmes musulmanes avec leurs voiles » … etc. Le tout alimenté par la parole d’une classe politique intolérante et/ou électoraliste. Il existe bel et bien un service de signalement de sites ou de propos « incitant à la haine », mais vu les retours, on vous déconseille de perdre votre temps à signaler les sites de la fachosphère ou certains commentaires et les publications sur les réseaux sociaux.

Nous avons choisi pour vous quelques propos d’un sympathisant de l’UMP qui se dit « fier d’être de droite, fier d’être Français donc fier d’être Sarkozyste » qui n’hésite pas à déverser sa haine islamophobe de façon régulière à l’encontre des musulmans sur son compte Twitter. Vous pouvez signaler cette personne à la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans – LDJM. Contactez-nous pour plus de détails.

Haine sur Twitter AB

Haine sur twitter

Islamophobie sur Twitter

Haine sur Twitter =

La Rédaction

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

1 Commentaire sur "Un sympathisant UMP souhaite la destruction de toutes les mosquées"

  1. STOP A LA HAINE………

    La toile est devenue le nid de l’islamophobie en France.elle propage l’islamophobie et la haine du musulman notamment sur les réseaux sociaux d’extrêmes droites.
    Les islamophobes s’y expriment en toute liberté dans l’impunité la plus totale.
    Les services du « premier flic de France » sont plutôt occupés à traquer les commentaires et les tweets « antisémites ».
    l’islamophobie est un grave délit .
    Sur Facebook et Twitter, les deux réseaux les plus utilisés par les internautes regorgent d’appels à « l’extermination des 6 millions de musulmans de France », à la « destruction de toutes les mosquées », à « rouvrir les chambres à gaz », à « pendre les femmes musulmanes avec leurs voiles.
    les RG et le ministère de l’intérieur parlent de liberté d’expression(sauf pour l’antisémitisme) alors que l’on insulte jour et nuit la seconde religion de France(10% de la population)et même du globe.

    Honte à la FRANCE et ses 2 poids deux mesures injustes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*