L'expatriation au Royaume-Uni

« Ils prient aux yeux de tous dans l’enceinte de l’université »

C’est le titre d’un article du quotidien Le Dauphiné Libéré datant du 12 décembre. Le journal s’interroge sur une pratique fréquente chez certains étudiants de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, en l’occurrence les musulmans. « Le mot laïcité a-t-il encore un sens pour une petite partie des étudiants de l’université d’Avignon ? Apparemment non », souligne le journal. Et dire que les médias français ne sont pas en partie responsables d’une islamophobie de plus en plus croissante. Aurait-il pu s’interroger de la même façon si l’affaire concernait des piscines municipales où des créneaux horaires étaient exclusivement réservés aux juifs ? Sans doute pas.

l-universite-suit-les-courbes-d-evolution-de-la-societe-pour-le-president-de-la-fac-d-avignon

Il ne s’agirait pas de cas isolés. « Il est arrivé que des salles de classes mises à la disposition des étudiants la journée, pour ceux qui souhaitent travailler, soient détournées de leur but pour y accueillir des séances de prières collectives », précise le quotidien. Même le président de l’université reconnaît cette réalité. Interrogé sur la question, Emmanuel Ethis répond : «Ceux que j’ai rencontrés en train prier ont cessé immédiatement en me disant qu’ils comprenaient pourquoi. Il faut savoir que l’université n’est pas hors du monde. Elle suit les courbes d’évolution de la société».

L’affaire est tellement prise au sérieux que le préfet du département s’en est mêlé. Une réunion a eu lieu récemment entre le préfet du Vaucluse et le président de l’université. Prier à l’université relève de l’intégrisme selon le représentant de l’Etat, et pour les intimider, plusieurs personnes qui s’adonnent à ces prières collectives ont déjà été identifiées (fichées ?). «Il s’agit de phénomènes liés à l’intégrisme comme il peut y en avoir partout. Nous y sommes très attentifs. Et à l’université aussi, nous y faisons très attention pour y mettre bon ordre si cela s’avère nécessaire».

REPORTAGE DE FRANCE 3 PACA

Nous aurions aimé connaître l’avis du CFCM et des représentants de l’islam officiel sur la question de la prière à l’heure, si cela relève de « l’intégrisme » ou pas. Ailleurs en Europe et aux Etats-Unis, des salles de prière sont mises à disposition des étudiants musulmans qui souhaitent y prier. Une ouverture dont manque la France qui se réfugie dans une laïcité excluante et éradicatrice. Le monde a évolué depuis 1789 et l’Eglise d’avant cette date n’est plus celle d’aujourd’hui ! Que les charlatans du progressisme se mettent sur les rails de notre temps !

La Rédaction

Crédit photo

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

1 Commentaire sur "« Ils prient aux yeux de tous dans l’enceinte de l’université »"

  1. PRIER à l’heure n’est pas de l’intégrisme c’est la laicité qui est intégriste,raciste et satanique.
    Honte à la France…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*