L'expatriation au Royaume-Uni

Entre les sources d’eaux de Contrexéville, la mosquée flambant neuve

Mosquée de Contrex

Nous prêtons une attention toute particulière aux communautés musulmanes des petites villes et villages français. Nous vous parlions dans un précédent article de la nouvelle mosquée d’Is-sur-Tille en Côte d’Or. Aujourd’hui, direction les Vosges et la petite ville de Contrexéville. Une commune de 3.400 habitants plutôt connue pour ses stations thermales et sa célèbre marque d’eau minérale Contrex®, que ses églises ou plus récemment… sa mosquée. Grâce à la mobilisation et la solidarité des musulmans de cette ville et ses environs, une mosquée est sortie de terre. Enfin, on peut prier dignement dans des conditions meilleures…. Si vous êtes de passage dans les environs, l’édifice se situe au 71, route d’Outrancourt à proximité des services techniques de la ville. Il s’agit d’un bâtiment vert reconnaissable avec sa plaque collée sur une de ses façades indiquant le nom de la mosquée. « Attawba » signifiant repentir.

Le projet a coûté au total 135.000 euros dont 75% entièrement financés par les 35 adhérents de l’association, le reste étant assuré par la communauté musulmane des environs. Une soixantaine de fidèles fréquentent chaque vendredi la mosquée, fédérant en majorité les musulmans de Contrexéville, Vittel et Bulgnéville. La nouvelle mosquée est opérationnelle depuis juillet 2012. Elle comprend deux salles de prière (hommes et femmes), deux salles d’ablution, une tisanerie et une salle culturelle. Le lieu de culte peut accueillir jusqu’à 200 personnes.

Jusqu’en 2009, la petite centaine de musulmans du secteur priait dans les anciens dortoirs de l’hôtel Cosmos, mais a dû quitter les lieux suite à la vente de l’immeuble appartenant à une entreprise à un promoteur privé. La communauté a dû trouver un autre lieu de culte provisoire, la paroisse chrétienne de la ville lui alors prêté une salle.

Plaque mosquée de Contrex

PLUS DE PHOTOS SUR NOTRE COMPTE FLICKR

Le 5 janvier 2013 au petit matin, les premiers fidèles venus accomplir la première prière du jour découvrent des tags islamophobes et injurieux sur les murs de la mosquée en construction. Un choc pour les musulmans de cette petite commune vivant en harmonie avec le reste des habitants. Les islamophobes n’auraient pas apprécié qu’une mosquée soit édifiée dans une ville aussi petite. Avec ce type d’actes lâches mais vraiment inutiles, ils pensaient pouvoir défendre la « France profonde » contre l’islamisation. La caravane passent et les chiens aboient.

La Rédaction


Agrandir le plan

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Entre les sources d’eaux de Contrexéville, la mosquée flambant neuve"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*