L'expatriation au Royaume-Uni

Turquie – Vers la reconversion de la basilique Sainte-Sophie en mosquée

La basilique Sainte-Sophie d’Istanbul pourrait être bientôt reconvertie en mosquée. Le gouvernement conservateur de Recep Tayyip Erdoğan souhaite voir l’imposant édifice redevenir une mosquée. Dernière déclaration en date, celle du vice-premier ministre Bülent Arinç qui a critiqué le statut actuel de la basilique, « La mosquée Sainte-Sophie, sourira bientôt de nouveau »! a-t-il déclaré samedi dernier lors d’une cérémonie d’ouverture d’un Musée du tapis, dans le quartier historique de Sultan Ahmet où se trouve l’ex-basilique. « Un lieu de culte ne peut pas servir à une autre fonction que celle initiale », a-t-il ajouté.

Mosquée Sainte-Sophie

© Todd Kohlbush

UNE MOSQUÉE CONVERTIE EN MUSÉE PAR MUSTAFA KEMAL

Sainte-Sophie est un joyau architectural avec son immense coupole de trente mètres de diamètre et ses mosaïques. Édifiée au VIe siècle (532, après J-C) par l’empereur Justinien, la bâtisse fut le siège du patriarche orthodoxe de Constantinople jusqu’en 1453, l’année de la conquête de la ville par les Ottomans sous l’égide du Sultan Mehmet II (dit « Fatih », le Conquérant). Celui-ci prit immédiatement la décision de la reconvertir en mosquée conservant le même nom « Ayasofia ». Par la suite, plusieurs modifications furent apportées à la basilique. Des travaux colossaux de restauration furent réalisés. Le 13 juillet 1849, la mosquée rouvre dans de fastueuses cérémonies.

À son arrivée au pouvoir, l’ultra-laïc Mustafa Kemal Atatürk décide de poursuivre la restauration de Sainte-Sophie. En 1934, Atatürk désaffecte le lieu de culte pour «l’offrir à l’humanité», il fait décrocher les grands panneaux circulaires portant le nom d’Allah, de Mohammed et des califes : Sainte-Sophie devient un musée! Effacer l’identité musulmane de l’empire, tel était l’objectif premier d’Atatürk. Cela passe d’abord par l’abolition du Califat en 1924. Quatre ans plus tard, il supprime l’alphabet arabe. Mais les temps ont changé depuis. Une nouvelle renaissance islamique souffle sur Istanbul. Le courage d’Erdogan est à saluer.

Musée Sainte-Sophie

© Todd Kohlbush

LA GRÈCE PAS CONTENTE

« Les déclarations récurrentes faites par les hauts dirigeants turcs à propos de la reconversion des églises chrétiennes byzantines blessent les sentiments religieux de millions de chrétiens », a indiqué le ministère grec des Affaires étrangères dans un communiqué. Ankara a immédiatement rétorqué en affirmant n' »avoir rien à apprendre » de la Grèce concernant la liberté de religion, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Le gouvernement turc est régulièrement accusé par les puissances occidentales de vouloir « islamiser » le pays. Faut-il leur rappeler que « islamiser » n’est pas un crime? 98% de la population turque est de confession musulmane. Les demandes de transformation de Sainte-Sophie se multiplient aussi bien du côté des particuliers que des partis politiques et des associations.

La Rédaction

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

1 Commentaire sur "Turquie – Vers la reconversion de la basilique Sainte-Sophie en mosquée"

  1. salam aleikoum.

    Le gouvernement turc est régulièrement accusé par les puissances occidentales de vouloir « islamiser » le pays. Faut-il leur rappeler que « islamiser » n’est pas un crime? 98% de la population turque est de confession musulmane. Les demandes de transformation de Sainte-Sophie se multiplient aussi bien du côté des particuliers que des partis politiques et des associations.
    Désormais dans le monde musulman tous le monde est d’accord pour que la Turquie ouvre se musée en véritable mosquée avant le ramadhan 1435(fin juin2014)inch’ ALLAH.
    De plus contrairement à la Grèce orthodoxe il éxiste un temple à ANKARA et pas de mosquée à ATHENES et pas un mot de l’union Europènne à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*