L'expatriation au Royaume-Uni

Islamophobie – De la peinture rouge contre une salle de prière de l’Ariège

La série des actes ciblant les lieux de culte musulmans s’allonge de jour en jour. Quelques jours après la profanation des mosquées de Poitiers et Carpentras, c’est autour de la salle de prière de Lavelanet dans l’Ariège d’être la cible d’un acte de malveillance. Dans la nuit du 23 à 24 octobre, un ou plusieurs malfrats ont dégradé l’entrée de la salle de prière musulmane sis rue Pasteur. L’une des deux portes de la salle a été maculée de peinture. Les islamophobes n’auraient peut être pas réussi à se procurer du sang porcin! L’acte a été découvert vers l’aube juste avant le première prière de la journée. Alertés par les responsables de l’Association Culturelle et Sociale Maghrébine de l’Ariège, les gendarmes se sont immédiatement rendus sur place. Une plainte a été déposée par l’association et une enquête est en cours.

Salle de prière de Lavelanet

La porte maculée de peinture a été nettoyée après l’intervention des gendarmes

Plusieurs habitants ainsi que le maire Marc Sanchez se sont déplacés sur les lieux jeudi après-midi pour apporter leur soutien à la communauté musulmane, choquée et attristée. C’est la troisième fois que cette salle est victime d’actes de dégradation. Récemment, des pneus de véhicules appartenant aux fidèles ont été crevés et de la boue a été jetée devant la porte.

«Pour vous protéger et apporter une réponse à ces faits qui doivent être punis, vous devez porter plainte, a déclaré la sous-préfète de Pamiers, Hélène CAPLAT. Les gendarmes vont faire leur travail, il faut avoir confiance; ensuite la justice punira le ou les auteurs». Confiance? À quoi peut bien servir une énième plainte?! Faut-il rappeler à Mme la sous-préfète que c’est le trente-troisième acte islamophobe visant un lieu de culte musulman depuis le début de l’année sans qu’aucune enquête n’ait pu aboutir à remonter aux responsables de ces faits lâches et méprisables. Face à la recrudescence de ces actes, on ne peut que condamner le laxisme du ministère de l’intérieur et la passivité du CFCM dont le dernier communiqué en ligne remonte au 13 août 2013.

La Rédaction

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Islamophobie – De la peinture rouge contre une salle de prière de l’Ariège"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*