L'expatriation au Royaume-Uni

La nouvelle mosquée de Cannes-la-Bocca (06) victime de « l’Islam de France »?

UNE MOSQUÉE NEUVE SANS IMAM!

Enfin la très attendue mosquée du quartier La Bocca de Cannes est quasi prête. Plus que quelques petites finitions avant le feu vert de la commission de sécurité qui n’est pas encore passée… Et puis, chose surprenante et rare en France : la future mosquée n’a pas encore trouvé son imam alors que les musulmans du bassin cannois manquent cruellement d’une mosquée digne de ce nom. Actuellement, ils prient dans une salle loin d’être assez spacieuse pour accueillir l’ensemble des musulmans du quartier.

L’INADMISSIBLE INGÉRENCE DU MAIRE DE CANNES

Il faut dire que les autorités locales dont le Maire n’ont cessé leur chantage à l’égard de la communauté musulmane depuis le début du projet porté par l’Association des Musulmans du Bassin Cannois (AMBC). Dès la signature du bail entre l’association et la municipalité, celle-ci avait posé des conditions plus qu’humiliantes pour qu’il soit validé. Le cahier des charges imposé par la mairie « exige un financement transparent et d’origine française (que les services de l’État doivent vérifier) » Pire! « il émet des conditions destinées à éviter toute contradiction avec les lois ou les usages. Pas de minaret, pas de muezzin, par exemple »! Le Maire UMP de Cannes s’ingère scandaleusement dans les affaires du culte musulman, eux qui prétendent le respect du « principe de laïcité »!

Selon le quotidien Nice-Matin (Le dossier de la mosquée « est loin d’être bouclé » confie Me Huertas, administrateur judiciaire des lieux depuis 2010, « Nous nous trouvons désormais face à la difficulté de trouver un chef à ce lieu ». Le choix de l’imam est effectivement la prochaine étape du dossier. L’association est censée s’en charger sauf qu’à ce jour, explique Me Huertas, « Il n’y a plus de membres dans cette association : les cotisations ne sont plus payées depuis deux ans… »).

Et la ville de Cannes ne s’arrête pas là! « Elle restera vigilante quant aux références de l’imam qui sera choisi, afin qu’elles soient conformes aux dispositions du bail emphytéotique voté à l’unanimité en conseil municipal » selon les propos du député-maire Bernard Brochand et le premier adjoint David Lisnard cités par Nice-Matin.

On peut donc comprendre la difficulté de trouver un imam qui suivra les diktats du maire! Voilà encore un exemple de « l’islam de France » voulu par les différents gouvernements, un islam qui divise profondément les musulmans de l’hexagone et sème le trouble dans les mosquées. Le dernier en date, la confusion autour de la date du début du Ramadan provoquée par le CFCM, institution dont le fondateur est Nicolas Sarkozy et vivement encouragée par le socialiste Manuel Valls, actuel ministre de l’Intérieur et des Cultes.

LA MOSQUÉE

image

Il s’agit d’un beau bâtiment blanc surmonté d’un petit dôme, bâti sur 800 m² de surface, il comporte trois salles : la première dédiée aux prières pour 250 fidèles, la deuxième pour les ablutions, la troisième pour l’organisation de réunions, quelques bureaux et une cafétéria. Neuf ans et 2 millions d’euros auront été nécessaires pour en arriver là. Les deux millions d’euros ont été entièrement financés par un généreux donateur saoudien.

La Rédaction

ADRESSE DE LA NOUVELLE MOSQUÉE
142, avenue Michel-Jourdan
06150 Cannes


Agrandir le plan

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

4 Commentaires sur "La nouvelle mosquée de Cannes-la-Bocca (06) victime de « l’Islam de France »?"

  1. Bonjour,
    On en déduit donc, que si cette belle mosquée n’a pas encore d’Imam, c’est la faute de la mairie de Cannes…

    Mais, vous auriez aussi pu signaler que:
    1- C’est à l’AMBC de nommer l’Imam; mais que cette association s’est auto dissoute pour « guerre intestine », et que personne ne veut reprendre le flambeau.
    2- Qu’un administrateur judiciaire a été nommé pour mener à bon terme la construction de la mosquée, puisque aucune association n’était aux commandes du projet. Administrateur judiciaire rémunéré avec les impôts de Cannois.
    3- La mosquée ne sortant pas de terre et la date butoir du permis de construire approchant; que c’est la mairie de Cannes qui a prolongé la date butoir afin que ce projet voit le jour.

    A l’heure actuelle, l’administrateur judiciaire « motive » l’AMBC à se reformer, afin de pouvoir nommer un Imam et boucler ce projet…mais personne ne se sent concerné; du moins chez les musulmans du Bassin Cannois.

    Cordialement.

    • Bonjour,

      Nous n’avons pas dit cela, sauf que la mairie intervient à tout les stades même le CHOIX de l’IMAM. Je rappelle que l’on est dans une république dite « laïque ». De plus, la mairie avait imposé des conditions drastiques quant au choix de l’Imam et la construction même de la mosquée : pas de signe visible notamment. Comment si la visibilité d’une mosquée était quelque chose de mauvais.

  2. Bonjour,

    C’est vraiment faire un mauvais procès d’intention au député maire de la ville de Cannes et à sa municipalité, j’en déduis que vous n’avez aucune connaissance du dossier, la faute en revient exclusivement aux musulmans du bassin cannois qui ont mis 6 ans pour trouver un « président » mais on ne va pas refaire un plongeon dans le passé, aujourd’hui même une assemblée générale s’est tenue et 25 administrateurs ont été désignés. un imam a été trouvé ainsi qu’un directeur et tous les problèmes sont derrière.

    l’avenir est à l’apaisement, au rassemblement et à la sérénité.

    Un grand Merci à Monsieur le député Maire de la ville de Cannes pour sa patience et au donateur pour sa contribution.

    Il est important de vérifier ses dossiers avant de les publier, surtout s’ils proviennent des détracteurs d’un Maire qui a TOUT fait pour que les musulmans vivent leur religion en plein air et en plein centre ville, avec l’enjeu politique que l’on connait.

    Bravo Monsieur le député Maire de la ville de Cannes pour votre courage.

    • Espérons qu’il n’interviendra pas dans le choix de l’imam. Et qu’il laisse les musulmans vivre leur foi librement. Toutes les infos publiées ici émanent de journaux locaux que vous connaissez sans doute bien : Nice-matin, la Provence. Nous n’avons rien inventé. Les ingérences du maire dabs le culte musulman à Cannes sont bien connues. Cela dit, les musulmans en sont responsables en raison de leur inactivité (sur le terrain et aussi politique).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*