Suède : trois Femen souillent une mosquée de la capitale

Cours d'arabe

Il n’y a pas que les nazillons qui profanent les mosquées. Les Femen aussi, participent à leur façon à cette entreprise de haine. Après avoir brûlé le drapeau de l’islam devant la mosquée de Paris début avril, suivi d’autres opérations « anti Charia » devant plusieurs autres mosquées d’Europe (Bruxelles, Berlin)… Ce samedi, la psychopathie de ces femmes perdues a atteint son paroxysme en souillant une mosquée de Stockholm. Trois Femen se sont précipitées à l’intérieur de la mosquée, ont arraché leur capes noires, dévoilant leurs seins nus sur lesquels figuraient des slogans : « Pas de charia en Egypte et dans le monde » et « Mon corps m’appartient, il n’est l’honneur de personne ». Les Trois Femen (une Suédoise, une Tunisienne et une Égyptienne) ont fait irruption dans la mosquée, qui était vide à ce moment là (heureusement pour elles!) à part quelques journalistes prévenus et deux employés bousculés. Ces derniers ont alors appelé la police qui les a emmenées. «Elles pourront être poursuivies pour trouble à l’ordre public et insultes» a indiqué aux journalistes le chef de la police Jonas Svalin.

Femen

Il y a quelques semaines, l’arrestation et la condamnation à de la prison ferme de trois Femen qui avait manifesté seins nus en Tunisie avait fait réagir. Finalement, les trois européennes ont été libérées en appel après une condamnation à de la prison avec sursis. Elles s’étaient excusées devant le juge disant « regretter » d’avoir choqué le peuple tunisien. Mais, à leur retour en Europe, elles sont revenues sur leurs propos, assurant que leurs excuses étaient formulées uniquement pour espérer une libération. Déjà, ce mouvement avait profané la Cathédrale Notre-Dame-de-Paris, il y a quelques mois en s’introduisant à l’intérieur. On attend toujours une opération dans une synagogue (de préférence la Synagogue de la Victoire à Paris) pour protester contre la ségrégation et la discrimination dont sont victimes les femmes juives dans les bus et les rues à Jérusalem, contre les droits des femmes palestiniennes bafouées par les autorités « israéliennes » (des femmes qui accouchent dont certaines meurent devant les Checkpoints de Tsahal)!.

La Rédaction

Cours d'arabe
La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1613 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

1 Commentaire

  1. Ces prostituées originaire d’UKRAINE sont des fanatiques féministes financés par la gauche laic et mécréante pour combattre les religions mais surtout la « sainte charia de l’islam.
    Par conséquent elles doivent ètre internées et se faire soigner dans une hôpital psychiatrique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*