L'expatriation au Royaume-Uni

Un projet de mosquée à Joigny (89)

L’Association des musulmans de Joigny pourrait quitter la rue du Groupe-Bayard, afin de s’installer dans le centre commercial de La Madeleine. Un projet est en gestation.

Projet de mosquée Yonne

La négociation dure depuis presque un an. Elle pourrait aboutir dans les prochaines semaines par la signature d’un acte notarié qui offrirait, enfin, un nouveau lieu de culte à l’Association des musulmans de Joigny. La société Mercialys, filiale immobilière du groupe Casino, souhaite se séparer d’un lot du centre commercial de La Madeleine, qui abrite le tabac-presse Paguet et le local d’une ancienne supérette Vival. Pour l’heure, et si tout se passe comme prévu, la Simad (Société immobilière de La Madeleine) deviendrait propriétaire des murs du tabac-presse, tandis que l’Association des musulmans de Joigny achèterait les locaux de l’ancienne supérette.

L’association est à l’étroit rue du Groupe-Bayard

Le prix de vente de l’ensemble immobilier – fixé à 250.000 euros – est «discutable», selon la société Mercialys qui confirme qu’elle est «en contact avec la Simad», mais «qu’aucune promesse de vente n’est signée» à ce jour. Le président de la Société immobilière de La Madeleine et maire de la Ville, Bernard Moraine, reste discret concernant les discussions financières en cours. Une issue favorable permettrait à la commune de faire d’une pierre deux coups : l’Association des musulmans de Joigny pourrait installer sa mosquée dans des locaux plus spacieux et laisser à l’association turque les deux appartements qu’elle occupe actuellement rue du Groupe-Bayard.

Ces locaux ne suffisent plus à accueillir tous les membres de l’association musulmane : «Le vendredi, des fidèles ne trouvent pas de place dans la mosquée, en particulier durant les vacances scolaires», explique le président de l’Association des musulmans de Joigny, Meddour Aroufi. «Le problème se présente également lorsqu’une personne décède. Certains prient à la mosquée, d’autres vont aux pompes funèbres près du cimetière…»

Le local de l’ancienne supérette offrirait une surface suffisante pour aménager des espaces de prière et de rencontres, mais des questions financières et administratives restent en suspens. Pour limiter les dépenses, l’association souhaiterait que le site de l’ancienne supérette ne fasse plus partie de la copropriété du centre commercial (*) : «Si le local ne sort pas de la copropriété, cela ne nous intéresse pas, précise Meddour Aroufi. Il y aurait trop de charges à payer.»

Source : lyonne.fr

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M

Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Un projet de mosquée à Joigny (89)"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*