L'expatriation au Royaume-Uni

La salle de prière de Sin-le-Noble (59) visée par un incendie criminel

Une voiture bélier à été poussée contre la façade de la salle de prière de Sin-le-Noble dans le Nord aux alentours de 2h du matin (dans la nuit du 25 au 26 juin). Selon lavoixdunord.fr qui rapporte l’information, « le feu a été mis à une Peugeot 205 diesel, stationnée sur le parking privé d’un ensemble résidentiel au 108, avenue du Maréchal-Leclerc à Sin-le-Noble » avant d’être poussée jusqu’au petit local, un préfabriqué de 60 m² utilisée par l’Association culturelle musulmane de Sin-le-Noble (ACMS) pour ses activités culturelles destinées aux jeunes, mais aussi comme une salle de prière.

imageSource de la photo

«Nous ne voulons qu’une chose : être en bons termes avec le voisinage, dit Benamar Kernabi, secrétaire de l’association cultuelle, attristé par le spectacle. Heureusement qu’il n’y avait personne dans le bâtiment». Une plainte contre X a été déposée par l’ACMS et le parquet de Douai a ouvert une enquête. «Nous avons été victimes d’un acte criminel, volontaire et délibéré. On pense qu’il s’agit d’un acte idéologique, nous pouvons même dire islamophobe», explique Mohammed Zioueche, président de l’association. Le maire ainsi que plusieurs élus locaux se sont rendus sur place pour témoigner de leur solidarité avec la communauté musulmane sionoise. Cette salle de prière est le seul lieu de culte musulman de la ville. Une mosquée verte verra bientôt le jour dans l’éco-quartier du Raquet.

Ce nouvel acte islamophobe particulièrement grave intervient quelques jours après une double tentative d’incendie de la salle de prière de Clichy (92), un événement passé inaperçu pourtant grave. Depuis le début de l’année, et selon le décompte de notre site, c’est la dix-neuvième mosquée en France à être victime d’un acte islamophobe. À ce jour personne n’a été arrêté pour ces actes. À titre d’exemple, lorsque l’épicerie juive de Sarcelles (95) a été attaquée (sans victimes), le ministre de l’intérieur, Manuel Valls s’était rendu sur place, l’affaire avait été fortement médiatisée et les médias s’étaient alors déchainés contre les coupables « islamistes ». Quelques semaines après, le présumé attaquant de l’épicerie a été tué par le GIPN venu l’interpeller à son domicile de Strasbourg. L’enquête n’est toujours pas close. Comme quoi, le traitement des communautés en France est différent selon que vous soyez musulman ou juif.


Agrandir le plan

La Rédaction

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "La salle de prière de Sin-le-Noble (59) visée par un incendie criminel"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*