L'expatriation au Royaume-Uni

Les travaux de la mosquée de Tours (37) avancent

Il y a la ferveur, il y a la volonté, mais il manque encore beaucoup d’argent pour finir la nouvelle mosquée de Tours. Samedi sur le chantier, c’était le sujet du jour.

Pendant que le thé à la menthe coule à flot entre deux bouchées de cornes de gazelles ou de makrouts, les enfants courent sur la dalle grise, préfiguration d’une vie… que la communauté musulmane de Tours attend depuis une bonne quinzaine d’années.

Mosquée de Tours

C’était samedi après-midi sur les fondations de la mosquée de Tours, entre béton et bitume, dans la ZI du Menneton. Salah Merabti, le président d’une communauté qui compte près de 15.000 membres de 24 nationalités différentes, a « ouvert les portes » à tous ceux qui voulaient partager un moment de convivialité tout en apportant leur obole à un énorme projet qui peine à sortir de terre. « Pour l’instant nous avons dépensé 2,3 M€ dans les travaux avec l’aide de l’Algérie qui nous a donné 800.000 € » explique le président. « Le sous-sol est entièrement fini et protégé. Il nous reste maintenant à attaquer l’étage supérieur qui sera notamment constitué des salles de prière, de la bibliothèque et du centre culturel. J’estime qu’il nous manque entre 4 et 5 M€ pour achever ce chantier et pouvoir accueillir la communauté musulmane de Tours, mais également tous ceux, juifs, catholiques, protestants, athées… qui voudront venir à notre rencontre. »

Une aide promise au centre culturel

Un discours de tolérance apprécié par Philippe Briand, vice-président de l’agglomération et Arlette Bosch, élue de Tours. Sans faire de promesses très précises, l’adjointe en charge des cultes a indiqué qu’en juin prochain, un contrat devrait être rédigé entre la Région et l’Agglomération pour aider à la construction de l’espace culturel de la mosquée. Une bonne nouvelle pour le président de la communauté qui a cependant rappelé dans son discours les difficultés supplémentaires que représentait la géographie des lieux : « Si nous n’avions pas été situés en contrebas de la route, nous aurions déjà achevé ce chantier. » Pour finir sur une note d’ouverture, Salah Merabti a tenu à condamner avec fermeté l’agression mortelle du soldat britannique. « Pour nous, a-t-il conclu, construire une mosquée, c’est ériger des remparts contre l’ignorance et contre l’extrémisme. »

Source : lanouvellerepublique.fr

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Les travaux de la mosquée de Tours (37) avancent"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*