L'expatriation au Royaume-Uni

Ardèche (07) : deux mosquées en cours d’achèvement

L’Ardèche est un département peu peuplé (environ 315 000 habitants). On y compte toutefois plusieurs milliers de musulmans. Ils se concentrent notamment dans les grandes agglomérations comme Tournon-sur-Rhône ou encore Annonay, et dans une moindre mesure Aubenas et Privas. Plusieurs salles de prières existent, et depuis quelques années, deux mosquées sont en construction à Tournon-sur-Rhône et Annonay. La fin des travaux est prévue pour bientôt (inchallah). Cet article est consacré à la présentation de ces deux mosquées et l’avancée des travaux.

LA MOSQUÉE D’ANNONAY (Article paru le 15/02/13 sur ledauphine.com)

Le-Reveil-du-Vivarais_moyenne_300x200

Voilà bientôt cinq ans que la première pierre de la maison de l’Orient, située au 24 rue de l’avenue Jean-Moulin a été posée.

Depuis le chantier, quartier du Zodiaque, avance. Lentement certes mais petit à petit, l’édifice prend forme. Sous l’œil attentif de la communauté musulmane et des membres de l’Association culturelle des musulmans d’Annonay (ACMA) qui veillent à l’évolution du chantier. Le président, Nail Sen, a accepté de nous rencontrer sur place.

« Nous pensions que les travaux dureraient trois ans mais nous avons dû faire face à des modifications liées au chantier, à du retard dans certains corps de métier, et aussi à de longues démarches administratives concernant des appels d’offres », indique-t-il. Ainsi, pendant plus d’un an et demi, (de 2008 à début 2010), le chantier a été interrompu et, une fois le dossier entièrement finalisé, les travaux ont pu reprendre. Un projet d’environ 2 millions d’euros fianncé par la communauté.

Après avoir effectué son tour de chantier et salué les ouvriers, Nail Sen ajoute : « La Maison de l’Orient devrait être terminée en juillet. C’est en tout cas l’objectif fixé ». Le ton est confiant, le président est optimiste, 2013 devrait donc être l’année de la mosquée à Annonay.

« Nous avons vraiment hâte. Cela fait longtemps qu’on attend ce lieu de culte ». Et d’ajouter : « Je remercie aussi la mairie pour sa patience car elle nous prête les locaux de Fontanes pour les moments de prières alors que la mairie a elle aussi de son côté un projet à avancer (N.D.L.R. : projet d’éco-quartier) ». Sur les futures personnes qui seront accueillies à la mosquée, Nail Sen répond que « cette mosquée, comme n’importe quel lieu de culte, sera ouverte à tous ». Rappelons que la maison de l’Orient se compose d’une partie culturelle (salles dédiées aux associations) et d’une partie cultuelle (mosquée), deux bâtiments financés par la communauté musulmane. Interrogé sur d’éventuelles difficultés, le président assure : « Le projet, d’un montant d’environ 2 millions d’euros est financé par la communauté. Nous sommes aussi aidés par le CIMG, le comité musulman islamique national. Nous avions commencé avec l’association à participer au plan de financement avant la pose de la première pierre, puis au fur et à mesure. La somme sera atteinte. La communauté est assez sensible et mobilisée pour ce projet. ». Maintenant, reste à la communauté musulmane de prendre son mal en patience quelques mois encore avant de voir son lieu de prière tant attendu ouvrir enfin ses portes.

Les ouvriers s’attellent à la pose des vitres

À l’intérieur de la mosquée, plusieurs ouvriers travaillent actuellement à tout ce qui est “menuiserie” ainsi qu’à la pose des vitres. Il restera ensuite la pose de placo, la peinture, la façade, le chauffage, l’électricité, etc.

Le bâtiment “culturel” quasiment fini

« Le bâtiment qui sera dédié aux associations est quasiment terminé », se réjouit Nail Sen, président de l’ACMA. « Il comporte une salle polyvalente, des autres salles, bureaux, pour les associations ou pour les jeunes, un coin restauration, etc. La communauté musulmane a là aussi participé avec par exemple la peinture, la pose du carrelage, etc »

Photos du chantier

photo

title (2)

title (6)

title (7)

L’AUTRE MOSQUÉE D’ANNONAY (Article paru le 18/04/13 sur ledauphine.com)

Cela faisait plusieurs années que l’Association cultuelle et culturelle des musulmans du ba sin annonéen (ACCMBA) souhaitait devenir propriétaire de l’ancienne école Lapras, utilisée depuis 2006 comme lieu de prière. Depuis le conseil municipal du 18 mars, c’est chose faite.

Cette association compte près de 250 adhérents ; des musulmans, Français, majoritairement d’origine algérienne (lire ci-dessous). Elle a été installée dans l’ancienne école il y a sept ans alors qu’elle était déjà désaffectée : « Avant on disposait de l’ancien commissariat, on était à l’étroit. Pour nous, l’ancienne école était une belle opportunité. Elle est bien placée, proche des quartiers du Zodiaque, Lapras, La Croze, etc » explique le président Yazid Krimi. Et d’ajouter : « Nous sommes très satisfaits d’être arrivés au bout du projet. Cela faisait plusieurs années qu’on souhaitait devenir propriétaire des lieux. Notre idée était d’avoir notre propre lieu de culte et d’être indépendant vis-à-vis de la commune. » Un investissement de 420 000 € autofinancé par la communauté.

La mairie a entendu la requête et cédé les locaux pour un montant de 420 000 € à l’ACCMBA via une délibération votée à la majorité par le conseil municipal (notre article du 20 mars). Un véritable investissement autofinancé par l’association. En 2009, elle a ouvert un compte bancaire et lancé un appel aux dons auprès de ses adhérents et amis.

Le secrétaire de l’association Khemies Bachiri ajoute : « Ce n’était pas simple mais grâce aux dons, nous avons pu réunir l’argent nécessaire. Sans les donateurs et des associations régionales, cet achat n’aurait pas pu se faire. »

Interrogé sur la construction en cours de la Maison de l’Orient par l’Association culturelle des musulmans d’Annonay (ACMA) quartier du Zodiaque et la coexistence de ces deux lieux de culte sur la commune, Yazid Krimi répond : « Nous avons toujours eu des lieux de prières différents du fait notamment de la barrière de la langue (N.D.L.R. : turque pour l’ACMA, arabe pour l’ACCMBA) et pour une question d’espace. L’ancienne école Lapras est une autre mosquée. Il n’y a rien de nouveau, nous prions ici depuis 2006. Après, nous avons de bons rapports avec l’autre association. »

Côté aménagement de l’ancienne école, l’association ne prévoit pas actuellement d’en réaliser : « On va peut-être modifier quelques agencements à l’intérieur mais on ne modifiera rien à l’extérieur. Pas besoin d’avoir un minaret pour être dans un lieu de culte. ». Le président, ajoute : « L’achat d’aujourd’hui est symbolique et concrétise ce qui existait jusqu’à présent. »

L’association cultuelle et culturelle du bassin annonéen qui existe depuis 1976 regroupe des musulmans majoritairement d’origine algérienne, mais aussi d’origine tunisienne, marocaine, française, etc. « On se retrouve pour les moments de prière. C’est ce qui nous unit tous. Ces moments sont aussi des moments de rencontre et de partage », indique le président de l’association, Yazid Krimi.

Décès dans une famille : un soutien moral et financier précieux

L’association cultuelle, comme son nom l’indique, célèbre également les fêtes religieuses à l’instar des deux fêtes : l’Aïd al-Adha et l’Aïd-el-fitr.

Par ailleurs, en cas de décès, pour ceux qui le souhaitent, l’association soutient moralement mais aussi financièrement les familles via une caisse de solidarité, tant pour les enterrements à Annonay que pour ceux dans les pays d’origines (rapatriements, etc). L’association propose aussi des cours d’arabe, cours dispensés une fois par semaine, et organise de temps en temps des rencontres sportives comme des tournois de football, etc. « Ces activités permettent aux personnes de se rencontrer et de s’ouvrir aux autres. »

école lapras

L’école avait fermé en raison du faible nombre d’élèves qui la fréquentaient. En 2003, l’école Lapras, d’une surface de 3 452 m², située 25 chemin de la Convalescence, a été mise à disposition d’associations et ce, à titre gratuit. Il y a quatre associations : l’ACCMBA, le Dispositif relais, le Secours populaire, l’Espace 3 A.

Le devenir des autres associations

Le Dispositif relais est sur le point de quitter ses locaux pour aller s’installer au lycée Boissy d’Anglas ; les activités du Secours populaire actuellement dispersées en ville vont être regroupées dans un même lieu (future maison de la solidarité située dans le quartier de La Lombardière) ; l’Espace 3A devrait être installé dans un local dans la vieille ville.

Délibération votée le 18 mars

Le conseil municipal a voté majoritairement pour céder l’ancienne école à l’ACCMBA (4 voix contre, 1 abstention) d’un montant de 420 000 €. La requête de l’ACCMBA date du 28 avril 2006.

Photos des locaux qui viennent d’être achetés

title (13)

title (12)

title (11)

title (10)

title (9)

Photo de la salle de prière actuelle

depuis-plusieurs-annees-les-musulmans-se-retrouvent-dans-cette-salle-de-priere-amenagee-dans-l-ancienne-ecole-situee-chemin-de-la-convalescence

LA MOSQUÉE DE TOURNON-SUR-RHÔNE (Article paru le 06/03/13 sur ledauphine.com)

mosquee-tournon

Un travail de longue haleine… Imaginée à la fin des années 1980, la mosquée de Tournon a, certes, pris sa couleur ocre, mais le chantier exige encore patience et volonté… Chape, carrelage ou aménagement extérieur avec le parking restent notamment au menu quartier des Goules. Objectif 2014.

Dans l’association culturelle arabo-islamique, seule aux manettes sur ce projet, plus personne ne veut s’aventurer à un délai. « Disons 2014 » confie Moussa Elkhal, son représentant. Il aurait aimé plus tôt, mais « c’est d’abord une histoire d’argent » argue l’avocat international. Ici, sont bien loin les fantasmes de prosélytisme financier émanant du Golfe persique, le bâtiment se construit grâce aux ressources de l’association et à l’aide pécuniaire de quelques fidèles : « Nous sommes obligés de faire comme cela, note le président Mahjoub Bakhalek, les gens donnent un peu ou viennent donner un coup de main » Comme cet électricien qui passe quelques week-ends, ou d’autres qui ont fait l’isolation, le mur d’enceinte… « Des entreprises sont venues, mais les bénévoles ont fait beaucoup » dans cette grande bâtisse de 450 m², à un niveau, doté d’une salle de prière vers la Mecque de 170m2. Des bénévoles qui auront mérité de quitter les bâtiments modulaires où ils prient pour cette salle flambant neuve. Il reste à savoir quand…

une si longue histoire…

Le projet de mosquée remonte à la fin des années 1980, s’est emmêlé dans des débats politico-judiciaires conclus par une décision en mars 2010 de la cour d’appel de Lyon qui interdisait à la Ville de Tournon de céder le terrain par un bail emphytéotique. L’association culturelle arabo-islamique avait alors acheté le terrain aux Goules.

où prient les musulmans ?

En attendant la mosquée, les pratiquants se retrouvent dans une cave aménagée quartier des Goules…

Photos du chantier

la-mosquee-avance-doucement

moussa-elkhal-dans-la-salle-de-priere-tournee-vers-la-mecque

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M

Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

2 Commentaires sur "Ardèche (07) : deux mosquées en cours d’achèvement"

  1. Inch’ALLAH que ces 3 nouvelle mosquées s’ouvrent pour le ramadhan 1435
    vers le 9 ou le 10/07/2013.
    amine…….

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*